Là où la SF Fantasy devient le must en matière de littérature

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Un changement intéressant est en train de se dérouler ces dernières années qui me laisse le sourire aux lèvres. Je pense que beaucoup on remarquait et certainement en tête les fans de la première heure que nos univers de SF Fantasy sont à la mode. Qui aurait pu se douter d’un changement aussi soudain. Je me rappelle qu’il n’y a encore pas si longtemps, il fallait que j’aille tout au fond dans le coin à gauche de ma librairie préférée pour trouver quelques livres de SF peu nombreux et dont les sagas étaient rarement complètes mais maintenant quand je rentre dans cette même librairie, changement d’atmosphère. En tête de gondole à côté des Marc Levy, Amélie Nothomb et autre Musso, je trouve G. R. R. Martin, Tolkien et pleins de petits nouveaux de la Fantasy comme Lawrence ou Rouaud. 
Je crois que ce changement s’est amorcé avec l’apparition sur nos écrans d’un hobbit bien connu des amateurs de Fantasy. Des films avec une magnifique mise en images d’un univers aussi dense et complexe que celui imaginé par Tolkien dans les années 40 qui ont captivés des milliers de connaisseurs et intrigués des personnes qui pensaient encore que la Fantasy c’était pour les geeks et les amateurs de jeux de rôles.

La trilogie du Seigneur des anneaux de JRR Tolkien adaptée par Peter Jackson

Et puis en même temps un jeune sorcier est apparu dans notre PAL pour finalement atterrir sur nos écrans… et on a jamais vu autant de monde faire la queue la nuit pour aller acheter des bouquins racontant des histoire de sorciers, de dragons et de gnomes.

Harry Potter de JK Rowlings
Premiers pas vers les univers Fantasy pour des millions de personnes, finalement Peter Jackson et J. K. Rolling ont réussi là où David Lynch (Dune) et Ridley Scott (Blade Runner) avaient échoués : rendre la SF Fantasy cool!
S’enchaine ensuite avec I, Robot tiré du cycle des Robots d’Asimov,  Minority report adapté d’une nouvelle de Philip K. Dick, Eragon, Le monde de Narnia et finalement le Bilbo le Hobbit. Ces adaptations, plus ou moins réussies (faut l’admettre), mais en tout cas grand public, connaissent leur apogée avec l’apparition d’une série TV à laquelle peu de gens croyaient : Game Of Thrones.

Et là franchement c’est le triomphe, on a jamais autant vu autant d’auteur de SFFF faire la une des sorties littéraires! Le pompon c’est ce classement des 25 auteurs les plus influents à Hollywood où les 3 premières places sont tenues par des auteurs de SF Fantasy : J.K. Rolling, Stephen King et G.R.R. Martin. Moi qui rêvais que les sorties littéraires me parlent d’autre chose que d’Amelie Nothomb et du dernier Goncourt (à part si le Goncourt est donné à un auteur de SF), je suis contente que mon style littéraire de prédilection se développe de nouveau et que beaucoup de jeunes (ou moins jeunes) auteurs puissent percer.

Et aujourd’hui, on ne compte plus les séries issues de saga littéraires fantastiques (Dôme, Vampire Diaries,…) ce qui nous amène à une grande question : à quand une (belle) adaptation des Ballades de Pern de Anne McCaffrey ou du cycle de Fondation d’Asimov? Après tout les possibilités sont infinies…
FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire