Tag Women’s Day Awards : les personnages féminins sont à l'honneur !

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Hier, c’était le 8 Mars, journée internationale des droits de la femme, voilà un petit Tag pour souligner cette journée car il y a encore du chemin à faire pour le droit des femmes partout dans le monde.
J’ai trouvé ce Tag sur le blog d’une copine : Serial Boukineuse et il m’a bien plu. Du coup, je vous donne ici mon Tag Women’s Day Awards version palme d’or ou awards célébrant les personnages féminins romanesques aux traits de caractères les plus marquants qui a été mis en place par le blog Chasing Book
1- Qui
a dit que les femmes n’avaient aucun humour ? Ce personnage-là vous a
pourtant fais rire à gorge déployée et vous avez encore le sourire rien
qu’en pensant à ses réparties, ses frasques ou les situations
rocambolesques dans lesquelles elle se met.
L’award de la « Rigolote » est attribué à…
Charlotte de la série Scorpi de Roxane Dambre. Cette série a été un vrai coup de cœur et le personnage de Charlotte est drôle et attachant. Les répliques de Charlotte dans cette trilogie sont à mourir de rire :

Et vous êtes ? tentais-je.
– Framboise.
Framboise. Charlotte et Framboise. il ne faudrait jamais raconter ça à personnes. […]
– Je suis heureuse d’avoir pu vous porter secours, princesse, mais j’espérais vous rencontrer pour une toute autre raison.
– Laquelle ?
– Je suis à la poursuite de l’assassin d’Abricot.
L’assassin d’Abricot. Je clignais des yeux. Je n’avais assassiné
aucun abricot, je le promettais. Et Adam non plus, à ma connaissance.

2- Parce
que les femmes ne sont pas seulement bonnes à faire les potiches et ne
parlent pas que de talons hauts, il y en a qui vous impressionnent par
leur culture, leurs connaissances ou leur parfaite façon de réfléchir en
toute circonstances. Celle-ci est un rat de bibliothèque ou simplement
un génie mais elle ne parle jamais pour ne rien dire et son esprit
brillant vous a particulièrement frappé !
L’award de l’ « Intello » est attribué à …
Lou alias Aloysia Martin héroïne de la série Animae de Roxane Dambre. Lou n’est pas humaine, c’est une Daïerwolf. Et c’est bien connu les Daïerwolf sont bien plus intelligents que les humains lambda même si en arrivant à la DCRI, Lou trouve une équipe à sa hauteur et un homme a sa mesure !










3- Mais
bien sûr, on ne peut pas toute être futée et celle-ci n’a clairement
pas inventé l’eau chaude ! Vous avez eu envie de lui donner des gifles
tant elle était idiote ou simplement de la secouer face à ses choix ou
ses attitudes de bocal vide…
L’award de la « Cruche » est attribué à …
Zoey  dans la série La Maison de la nuit de P.C. et K. Cast. J’ai rarement eu autant envie de secouer un personnage pour qu’elle se bouge et qu’elle arrête de se créer elle-même ses problèmes ! Et accessoirement qu’elle se dise que trois petits amis en même temps c’est pas le plus simple à gérer.


















4- Espèce
d’hybride entre la femme et l’enfant, elle navigue constamment entre
deux âges. Esprit de femme capturée dans un corps d’enfant ou femme au
syndrome de Peter Pan, vous l’avez trouvée étrange, drôle ou malsaine…
L’award de la « Femme-Enfant » est attribué à…
Enée l’héroïne des voyages d’Endymion est un personnage que l’on découvre enfant avant de la retrouver femme dans le Retour d’Endymion. Femme – enfant qui porte le futur de la galaxie sur ses épaules, elle sera la protégée puis la femme d’Endymion.
La série les voyages d’Endymion composé d’Endymion et du retour d’Endymion de Dan Simmons.

 
5- On
en a toutes connues une, et elles peuplent bien souvent les romans,
mais celle-ci à quelque chose de pire que les autres. Véritable garce,
sans cœur qui n’existe que par la souffrance des autres, elle vous a
révoltée voir même mise en colère devant tout ce qu’elle faisait subir
aux autres personnages…
L’award de la « Peste » est attribué à …
Neferet dans la saga de la maison de la nuit de P.C. et K. Cast. On a envie de lui crier dessus, de dire aux autres qu’ils sont trop bêtes de ne pas se méfier plus d’elle, bref elle est super énervante parce qu’elle s’en sort presque toujours, c’est rageant !

6- Parce
que les femmes sont aussi connue pour prendre les choses trop à cœur et
faire attention aux détails, nous avons tendance à être passionnées.
Mais ce personnage-là vous a bluffé par la force de sa passion. Une
passion qui l’élevera ou au contraire qui la fera plonger jusqu’à
l’auto-destruction !
L’award de la « Passionnée » est attribué à…
Killashandra l’héroïne de la trilogie la transe de Crystal d’Anne McCaffrey. Elle vivra sa passion pour le chant jusqu’à être proche de l’auto-destruction mais en vivant une vie riche et extraordinaire.

 

7- Une
autre qui n’a pas froid aux yeux jusqu’à même en devenir imprudente,
c’est bien celle-ci ! Digne d’appartenir à la maison Gryffondor sans
l’ombre d’un doute, elle est prête à tout pour sauver le monde, ses amis
ou sa propre vie. Vous avez été émue par son courage face à l’adversité
ou sa ténacité malgré les obstacles de la vie ou de l’intrigue.
L’award de la « Courageuse » est attribué à …
Tris pour son courage hors du commun dans une trilogie époustouflante où son personnage est celui qui nous transporte d’un bout à l’autre du récit.


Je crois aux actes de courage ordinaire, au courage qui pousse une personne à prendre la défense d’une autre
8- Magnifique
rose à épine, elle est belle et sait jouer de ses charmes jusqu’à en
devenir presque manipulatrice. Elle a fait de sa beauté une arme
redoutable et peu d’hommes résistent à ses atouts…
L’award de la « Femme Fatale » est attribué à…
Cyann Olsimar femme fatale par excellence qui sait jouer de ses charmes pour obtenir ce qu’elle veut. Cela l’aidera mais lui coutera aussi très cher. Cyann est l’héroïne créée par François Bourgeon dans le cycle de Cyann.
9-  Féministe
et scandalisée par les injustices qu’il pourrait y avoir entre les
sexes, elle est une fervente idéaliste du « Girl Power » !
L’award de la « Féministe » est attribué à…
Alexia Tarabotti qui a su s’imposer dans une société où les femmes sont considérées comme de jolies ornements. Elle sait montrer sa valeur et prendre les choses en mains quand les circonstances l’exigent. Alexia Tarabotti est l’héroïne d’une série de 5 livres écrit pas Gail Carriger.
10- Parce
qu’elle est forte. Que la vie commence avec elle et que tout le monde
admire celle qui sera parfaite. Qu’elle ait donnée la vie ou qu’elle se
conduise comme si elle devait protéger son entourage à la façon d’une
lionne, elle vous a touchée par son esprit maternelle.
L’award de la « Maman » est attribué à…
Polgara la sorcière est un des personnages de la saga de David et Leigh Eddings composée de la Belgariade et de la Mallorée. Personnage maternelle pas excellence, elle prendra soin de plusieurs générations de petits garçons qui lui seront confiés.









11- Être
une fi-fille ? Non merci ! Pas de maquillages ou de poupées Barbie,
elle est loin d’avoir le comportement le plus féminin du coin malgré ses
gênes qui disent tout le contraire, elle serait capable de vous lancer à
la figure que « Sans contrefaçon, je suis un garçon ! »
L’award du « Garçon manqué » est attribué à…

Lyra l’héroïne de A la croisée des mondes de Philip Pullman. Même si Lyra n’est pas complètement un garçon manqué, c’est une héroïne qui malgré son jeune age prend les choses en main et fille ou pas… ça n’a pas d’importance !

12- Tout
le monde l’évite ou la regarde bizarrement. Certains pensent qu’elle
devrait voir un psy, d’autres qu’elle vient de Mars, voir les deux.
Quant à vous elle vous a fait rire ou peur ça dépend des situations ou
des points de vue mais vous avez au moins une fois pensé qu’elle était
un peu barrée ou perchée !
L’award de la « Bizarre » est attribué à …
Sookie Stackhouse héroïne de la saga la Communauté du Sud de Charlaine Harris. Car dans l’Amérique profonde, il est difficile d’être différent et que les autres ne vous considère que comme une bête curieuse ou une pestiférée. Il faut avouer qu’elle va découvrir que finalement il n’y a pas qu’elle qui a des secrets.

13- Elle
n’a pas eu la vie facile, a souffert, enduré des choses auxquelles
personne ne devrait être confronté.  Sa vie n’a pas été un long fleuve
tranquille, elle a du traverser bien des épreuves et n’en ressort pas
indemne !
L’award de la  « Femme Brisée » est attribué à …
Katniss Everdeen pour avoir supporter deux Hunger Games, entre tortures, combats et manipulations, c’est une héroïne forte mais brisée que l’on suit tout au long de le trilogie Hunger Games de Suzanne Collins.

14- Elle parvient toujours à ses fins, sait se faire obéir et à un tempérament de leader mais qu’elle utilise à mauvais escient.
L’award de la « Manipulatrice » est attribué à…

Jianna ancien amour de Skigannon dans le Loup Blanc et les Épées du jour et de la nuit de David Gemmell. Femme de pouvoir et leader naturel, elle se tourne vers la peur pour appuyer son pouvoir et garder sous sa botte des nations entières.

15- Et
voilà la rebelle, celle qui a un cœur de feu et des convictions qui la
prennent aux tripes ! Pour ses idées ou ceux qu’elle aime, elle ira
jusqu’au bout peu importe le prix à payer.
L’award de la «Tête brulée » est attribué à…

Anita Blake héroïne de la série du même nom de Laurell K. Hamilton, et qui, systématiquement à cause de ses convictions (et de son instinct de survie) se retrouve dans des situations improbables qui mettent sa vie en jeu. Il faut dire qu’en tant que réanimatrice et tueuse officielle de vampire, elle a de quoi s’inquiéter.
Et voilà pour ma remise de prix personnelle, j’espère que ça vous a plu. N’hésitez pas à proposer d’autres personnages pour ces awards et si vous reprenez ce tag, merci de mentionner le blog qui l’a mis en place 😉
FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire