Coup de coeur : Stray Dog de VanRah

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Comme je vous le disais ici, je suis revenue de la Japan Expo 2016 les bras chargés de nouvelles séries mangas, nouvelles pour moi du moins car ces séries ne sont pas toutes des sorties récentes. Quand je pars un peu à l’aveuglette comme ça pour me trouver de nouvelles lectures mangas ou BD, je suis très sensible aux graphismes et j’avoue que mon choix dans ce cas là réside moi dans l’histoire que dans les illustrations qui vont savoir me toucher. Dans mes pérégrination chez Glénat Manga, je suis tombée sur une perle graphique dont je ne connaissais ni l’auteur ni la série :

Stray Dog de VanRah.
Stray Dog Tome 1 et 2 de VanRah aux Éditions Glénat Manga
J’ai acheté direct les deux premiers tomes et je n’ai qu’un seul regret, c’est de devoir attendre la sortie du tome 3 ! Un petit pitch pour vous entrouvrir la porte du monde d’Ischtar :

Ishtar. Une cité perdue et corrompue où cohabitent Hommes et Karats, des
créatures démoniaques pouvant prendre forme humaine. Deux destins que
tout oppose vont se croiser dans ces ténèbres : celui d’Aki, une jeune
orpheline qui ne sait plus sourire, et celui de Toru, un lycan maudit au
passé sanglant. 

Prenez garde au loup car le mythe de la bête du Gevaudan n’en ai peut être pas un…

Dans un monde entre Dystopie et Fantasy, nous nous retrouvons dans les arènes clandestines de la ville d’Ischtar où les karats combattent pour divertir (et enrichir) les humains. Toru, lycan alpha aux yeux rouges attends son heure dans les bas-fonds des cellules de l’arène… enchainé à un parrain de la pègre locale… lorsque Senri, directeur du Bird, débarque dans sa vie. Commence alors l’histoire de Toru et Senri, puis de Toru et Aki, la fille de Senri.

Senri et Toru en pleine négociation

J’ai vu le tome 1 de ce manga comme une large introduction à l’univers d’Ischtar. On nous présente des personnages clé, le fonctionnement de ce monde où les Karats sont une réalité et où l’humanité a appris à les combattre. L’intolérance, la cruauté, la soif de justice, la rédemption, autant de thèmes qui se retrouvent dans ce premier tome et poser les bases de l’histoire d’Aki et Toru qui commence avec le tome 2. Tome 2 qui ne fait qu’effleurer la relation naissante entre Toru et Aki et pose tellement de questions… qu’on a littéralement envie d’avoir là, maintenant, tout de suite, le tome 3 😉

Ce manga, origine France, donc publié dans le sens de lecture français (ce qui est toujours un peu déroutant) est une pépite graphique. Cet univers que nous décrit VanRah est comme la face sombre d’un monde qui nous semble familier, où le danger et le chaos règne, les plus forts survivent, les plus faibles disparaissent, on ne sent ni le happy end ni l’histoire facile pour les héros. Dans ce monde ce sont les humains qui font la lois : eux qui ont trouvé comment asservir les Karats et eux qui chassent les Karats incapables de contenir leur démons. Entre foi et science, entre le Vatican et l’agence du Bird, entre intransigeance et seconde chance, j’ai adoré me plonger dans cette face sombre et fantastique comme un négatif de notre monde.

Toru et le démon qui l’habite

Certaines planches comme celle-ci sont juste magnifiques, le personnage de Toru est bien sûr superbe mais j’aime beaucoup le dessin de chaque personnage ces traits fins et expressifs : sauvage, intelligent, cruel ou joueur… On se régale avec ces illustrations si travaillées et détaillées, un pur délice. Pour moi c’est typiquement le genre de manga qui m’accroche complétement, noir mais avec des traits d’humour et de dérision, une pointe d’espoir perdue dans le chaos.

Bref une incroyable rencontre, inattendue et magnifique comme je les aime ! Ou comment tomber amoureuse d’un perso tellement les dessins sont top… je trouve également les version colorisée incroyable. Je ne peux que vous conseiller ce Seinen hors norme aussi bien pour les graphismes que pour l’histoire et l’univers qui les accompagne. On se situe loin des sentiers battus : un manga à dévorer tout simplement !

FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

2 thoughts on “Coup de coeur : Stray Dog de VanRah

  1. Je l'avais acheté à sa première édition quand je suis allée à la JE d'il y a trois ans ^^ A l'époque ce n'était pas chez Glénat mais j'avais tout de même adoré et c'est grâce à un amie en commun que j'ai fait la connaissance de Vanrah ! Une fille vraiment sympathique et il me tarde de lire la suite après ces deux tomes ^^

  2. Même si je ne l'ai pas rencontré, elle a l'air vraiment l'air sympa ! J'ai hate de pouvoir attaquer le tome 3 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :