Sorcière en son temps : Si le temps m’était compté

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Et voilà la seconde chronique pour le mois de Méropée Malo sur le blog BookenStock.
Si vous ne savez pas encore ce qu’est le rendez-vous le mois de…
organisé par Dup et Phooka (c’est surement que vous vivez loin de tout sans internet), vous pouvez retrouver toutes les infos ici et lire et participer aux interview de Méropée Malo ici : ITV1, ITV2 et ITV3.
Pour le mois de Méropée Malo, j’ai eu le chance de recevoir le tome 1 de
L’héritière de Raeven : Sorcière malgré elle de Méropée Malo et comme j’ai bien accroché à ce début de trilogie, j’ai sauté sur le dernier exemplaire du tome 2 qu’il y avait à la FNAC. La couverture de Sorcière en son temps est aussi attirante que celle de Sorcière malgré elle, avec cette fois-ci un petit coté marin et en plus j’aime beaucoup toutes les illustrations présentent dans les livres tout au long des chapitres.
L’héritière des Raeven tome 2 : Sorcière en son temps de Méropée Malo chez Castelmore

Tout allait bien jusqu’au moment où…
Assia est amoureuse, elle a un toit et un travail : tout va pour le mieux !
Jusqu’au moment où tout son petit monde s’écroule… Une voiture lancée à
pleine vitesse sur Alec remet en cause tout ce qu’elle s’est attachée à
construire depuis son retour chez elle.
Arrivera-t-elle à inverser le cours du temps pour sauver la vie de celui
qu’elle aime ? Ses pouvoirs de sorcière seront-ils suffisamment
puissants ?
Si vous vous rappelez ma chronique du tome 1 (elle est ici), je vous parlais d’une lecture d’où ressortait un certain bien être comme si je retrouvais des souvenirs d’adolescence… Mais avec ce tome 2 le ton est totalement différent. Alors qu’Assia pensait pouvoir souffler un peu, les choses se bousculent et basculent. Sa relation avec Alec, ses pouvoirs, ses études, tout lui échappe et la rencontre avec une sirène aux pouvoirs terrifiants va déstabiliser la confiance naissante d’Assia envers sa magie et ses capacités à poursuivre le travail de sa mère et de sa tante. Mais après tout, Assia n’a que deux mois d’expérience en tant que sorcière et un grimoire récalcitrant pour l’aider !
Dans ce tome 2, Méropée Malo n’épargne pas son héroïne, et le pire c’est que, que ce soit pour sa relation avec Alec, son travail au salon de thé ou ses études si tout tourne plus ou moins à la catastrophe, rien n’est vraiment de la faute d’Assia. Rhaaa, un grand sentiment d’injustice m’a soutenu tout au long de ma lecture mais aussi un sentiment de frustration grandissant en voyant à quel point les évènements se liguaient contre tout ce qu’Assia tentait d’entreprendre. Et le temps qui lui aussi s’en mêle et vient jouer avec nos nerfs! Finalement on arrive à une seule question : Mais pourquoi ?

J’ai un problème avec le temps.
Henri se tourna vers la fenêtre, où de lourds nuages se dessinaient toujours dans le soir naissant. Hélène assise près de lui sur le canapé, cessa un instant avec la conque offerte par le diseur de bonne aventure habillé en pirate.
– C’est toi qui a commandé la pluie ? lui demanda Henri, sourcils froncés. Ou tu voulais qu’elle s’arrête et tu n’y es pas parvenu ?
– Non je ne parle pas du temps qu’il fait, expliqua Assia… avant d’éternuer. […]
– Ça concerne ce temps-là, dit-elle en indiquant l’horloge lunaire.

Il faut avouer que Méropée Malo, même si elle joue un peu avec nos nerfs, nous sert une histoire pleine de coins et de recoins où secrets et mystères se succèdent… et finalement on aime ça ! Dans des décors toujours aussi époustouflant, que ce soit les maisons, la villes ou le port, on a une très belle fresque sur laquelle vient se peindre l’histoire d’Assia. Même si notre héroïne est un peu malmenée, les fils des intrigues se tissent d’une bien belle façon et Méropée Malo continue de multiplier les liens entre le passé et le présent d’Assia. Ce tome 2 fait monter l’histoire en tension et le tome 3 va être la clé de voute de tout le récit : j’espère que l’auteur nous réserve de belles surprises et un chouette happy end pour Assia et Alec. Je crois les doigts !!
FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

1 thought on “Sorcière en son temps : Si le temps m’était compté

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :