Dans ma biblio, il y a aussi… Episode 5

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Me voici de retour pour ce nouveau rendez-vous hebdo « Dans ma biblio, il y a aussi… » pour vous faire découvrir un
livre sorti de ma bibliothèque et lu il y a… pffff…. longtemps !!
Mais qui m’a marqué (et que j’ai accessoirement relu pour faire cette
chronique 😉 )

Pour ce 5e rendez-vous, je vous propose une rencontre avec un personnage de BD que j’ai adoré détester, suivre et supporter (dans tous les sens du terme 😉 ) : Cyann, l’héroïne du cycle de Cyann de François Bourgeon et Claude Lacroix. Une série de six BD plus un hors série, une grande épopée spatiale dans un univers SF incroyable : étrange et merveilleux.

Tome 1 à 6 du Cycle de Cyann de Bourgeon et Lacroix édités chez Casterman, Vents d’Ouest, 12bis et Delcourt.

N’est pas MajO qui veut ! Cyann l’est de naissance. Héritière de la plus
importante famille de sOndeurs, la fille du Seigneur Olsimar se trouve
propulsée au sommet de la pyramide sociale. Elle n’a qu’un seul mérite,
elle accepte de Nacara une amitié sans complaisance. Plus capricieuse
qu’autoritaire, plus séductrice qu’amante, Cyann use de ses pouvoirs
comme elle abuse de ses charmes. Son égoïsme parviendrait à la
perfection, si le destin ne la guettait ! Les péripéties qui
l’attendent, dans les Mondes indépendants et sur les Planètes Sauvages,
mettront un peu de plomb dans sa tête de bois et, plus inattendu, un peu
d’humanité dans le bel animal.

Ainsi commence le cycle de Cyann : une héroïne capricieuse, intrépide, hautaine mais profondément malheureuse que nous rencontrons sur Olh. C’est là, sous la coupe d’un père autoritaire que l’ainée de la famille Olsimar doit comblée le vide laissé par la mort de son frère. Cyann c’est la fille que l’on adore détester et qui par la force des choses va porter l’espoir de tout un peuple en prenant la tête d’une expédition qui l’amènera au confin planètes sauvages dans l’espoir de trouver un remède aux fièvres pourpres qui déciment la population masculine d’Olh. Comme beaucoup d’héroïne, elle va y découvrir bien plus qu’elle n’était venu y chercher et elle voyagera dans l’espace et le temps bien au-delà des limites de son imagination.

Certainement une des meilleures BD de Science-Fiction que j’ai pu lire, portée par les superbes dessins de François Bourgeon et une histoire dense loin d’être linéaire, où les intrigues s’entremêlent et se confondent pour obtenir une histoire hors du commun, tout comme son héroïne.

L’univers créé par le duo Bourgeon/Lacroix est vraiment impressionnant, à tel point que le HS accompagnant l’univers apporte encore beaucoup d’informations sur la série : coutume, peuple, histoire, quelques passages inédits, c’est une mine d’informations sur l’univers dans lequel évolue Cyann.

HS du Cycle de Cyann : La clé des confins de Bourgeon et Lacroix

Bref, une BD très originale de pur SF avec un scenario complexe et bien écrit qui nous entraine à la suite de Cyann au delà du temps et de l’espace pour une quête de vérité et de sens d’une jeune fille nait pour marquer l’histoire. C’est beau, violent et émouvant, pour adulte aussi. Il y a peu de chance que cette série vous laisse indifférent car entre des dessins attirants, des mondes à explorer et une héroïne à adopter, on apprécie de voyager au-delà des étoiles.

FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire