Cuits à point d’Elodie Serrano

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Comme chaque début d’année les Indés de l’Imaginaire ont publié leurs Pépites de l’Imaginaire 2020. Grâce à mon partenariat avec les éditions ActuSF, j’ai pu recevoir leur pépite : Cuits à point d’Elodie Serrano. Sans même avoir lu le résumé, j’ai craqué pour le titre (à chaque fois que je le lis ça me fait marrer) et l’illustration de couverture de Coliandre <3
 
 
 

Gauthier Guillet et Anna Cargali parcourent la France pour résoudre des mystères qui relèvent plus souvent d’arnaques que de véritables phénomènes surnaturels. Mais leur nouvelle affaire est d’un tout autre calibre : pourquoi la ville de Londres subit-elle une véritable canicule alors qu’on est en plein hiver et que le reste de l’Angleterre ploie sous la neige ? Se pourrait-il que cette fois des forces inexpliquées soient vraiment en jeu ? 
 
 
Dans un univers type XIXe siècle, nous nous retrouvons en compagnie de Gauthier Guillet et Anna Cargali, deux démystificateurs français qui parcourent la France pour déjouer arnaques paranormales et faux phénomènes surnaturels. Alors qu’ils reviennent d’une de leur mission en province, une demande urgente venant de la chambre des lords leur enjoint de bien vouloir rappliquer le plus vite possible à Londres. Que ce passe-t-il dans la capitale britannique pour qu’une des plus haute autorité de l’état demande de l’aide à des démystificateurs français ? C’est ce que notre duo va devoir découvrir.
 
Cuits à points (je vous ai déjà dit que j’adorais ce titre ?) est un roman entre l’urban fantasy et le steampunk. Élodie Serrano nous propose un récit sans temps morts, plein d’humour et avec une pointe de dérision très agréable. Notre duo de démystificateurs est assez hilarant dans son fonctionnement : Gauthier Guillet a tout du professeur ayant une haute idée de lui-même, vieux jeu et un poil macho. A coté Anna Cargali est une jeune veuve décidée qui après avoir été l’apprentie de Gauthier, tente maintenant de s’imposer comme son associée. Pas facile pour une femme d’être considérée à l’égale de ses homologues masculin. D’autant plus dans un métier de « terrain » parfois bien loin de la vision féminine de l’époque.

 

– Anton Lloyd, démystificateur, tout comme vous je présume. Je ne pensais pas que la Chambre aurait l’audace d’engager une femme : ils sont plutôt misogynes, entre nous. D’ailleurs je plains la reine, mais pour ma part je n’y vois aucun inconvénient. Je me fais une joie de travailler avec vous, termina-t-il en tendant la main à l’Italienne.
Anna s’en saisit avec plaisir, ravie de rencontrer un Anglais aux idées progressistes. En plus d’imaginer fort bien les mines outrées des lords de l’autre côté de la pièce, choqués de voir une représentante du sexe supposément faible serrer la main d’un homme.

 

Le récit est un mélange de joutes verbales, de traits d’esprit et de bons mots échangés le tout sur fond d’enquête ce qui en fait une lecture très fun, facile et agréable. Elodie Serrano profite de ce roman pour parler égalité homme – femme de manière plutôt drôle et pas trop lourde, les personnages sont attachants et l’histoire bien ficelée. Je n’aurais qu’un seul reproche, c’est presque un peu court… mais ce roman qui pourrait être aussi bien un one-shot que le premier tome d’une série, vaut bien son appellation de pépite de l’Imaginaire. J’ai passé un très bon moment à Londres en compagnie de nos démystificateurs.

Pour tous ceux qui aime le mélange steampunk et créatures fantastique et qui ne serait pas contre un livre plein d’humour (surtout en ce moment), ce livre est pour vous. J’ai trouvé la plume de l’autrice très agréable, et le ton du récit très fun. En bref, un livre anti-morosité qui est dispo en numérique pour ceux qui voudrait de la compagnie pendant cette période de confinement 😉

Cuits à Point d’Elodie Serrano : https://www.emaginaire.com/ebook/9782376862932-cuits-a-point-elodie-serrano/

 

FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

6 thoughts on “Cuits à point d’Elodie Serrano

  1. Et du coup, tu as apprécié le titre ou pas ? =P (Un titre qui va d'ailleurs faire un carton auprès des carnivores, huhu.)

    1. Quoi ??? Tu oses dire que ma chronique n'est pas claire ??? 😱
      Ce livre est très sympa à lire 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :