Rocambole : les séries ça se lit aussi !

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Il y a deux semaines sur la page Facebook du blog, je vous ai dit que j’aurais bientôt une nouvelle à vous annoncer et bien la voilà : je fais maintenant parti des chroniqueurs de chez Rocambole (ravie je suis). Bon, j’en vois déjà quelques uns qui se disent : Mais de quoi elle nous parle ?
 
Et bien justement cet article devrait répondre à vos questions et vous éclairer un peu plus sur l’appli de lecture Rocambole, son fonctionnement et son contenu… Let’s go !
 

 
 

Rocambole, qu’est ce que ?

 
L’aventure Rocambole a commencé il y a deux ans avec un financement participatif sur Ulule et une idée un peu dingue : lancer une appli qui remettrait le roman feuilleton à la mode. Deux ans plus tard, c’est une appli de lecture ne proposant que du contenu original sous forme de séries littéraire avec des épisodes de 5 à 6 minutes.
 
J’ai découvert Rocambole pendant le confinement et j’ai été très vite séduite par une appli très pratique à utiliser et un contenu original pour tous les goûts : polar, SFFF, romance, non fiction, humour… bref on peut choisir son récit en fonction de son humeur, l’appli garde en mémoire les séries en cours et nous permet de recommencer la lecture là où l’on s’est arrêté. Elle nous propose du contenu par genre : c’est pratique et fun, j’adore le principe et pour moi, la réalisation à la hauteur.
 

Comment fonctionne Rocambole ?

 
L’installation de l’appli est gratuite et pour la tester, vous aurez accès à une sélection de séries gratuites. Si le contenu vous plait et que vous en voulez plus, vous pourrez ensuite vous abonnez. Rocambole propose un abonnement mensuel à 6.99€ ou annuel à 39.99€.
 
Le nombre d’épisodes ainsi que de saisons par série varie en fonction de la série, et chaque semaine une nouvelle série est publiée le mercredi.
 
Note importante pour le lecteur : il n’y a pas de pub sur Rocambole et ça c’est plutôt agréable pour la lecture.
 
 
 

Interview de Julien Simon

 
 
Pour en savoir un peu plus, je vous propose une interview de Julien Simon, directeur éditorial chez Rocambole.
Chut Maman Lit : Rocambole c’est une application qui permet de lire des livres aux format épisodes comme un « Netflix du livre ». Peux-tu nous donner quelques chiffres sur l’appli ?

 

Julien Simon : Bien sûr ! Pour le moment, nous en sommes à presque 7.000 inscrits sur l’application, et plusieurs centaines d’abonnés (et ce n’est que le début). Nous avons 45 auteurs présents sur l’app, dont plus de la moitié sont des autrices, et nous publions une nouvelle série par semaine depuis septembre 2019. Petit chiffre bonus : la semaine prochaine, nous franchirons la barre des 1.000 épisodes publiés sur l’application. C’est une étape très importante, car symbolique.

CML : Pour le moment les séries paraissent entièrement ou une saison à la fois. Penses-tu garder ce rythme de parution ou pour certaines séries faire paraitre un épisode par semaine (comme le fait Webtoon avec ses séries) ?

 

JS : Nous avons fait le choix d’offrir la possibilité à nos lecteurs de lire à leur rythme, en publiant donc par « bloc » d’épisodes. Le webtoon répond à d’autres contraintes, notamment à des contraintes de fabrication. Notre concept, c’est d’emmener les lecteurs dans nos histoires et de tout faire pour qu’ils y restent. Nous avions testé la publication hebdomadaire, mais cinq minutes de lecture par semaine, c’est vraiment trop court, et la plupart de nos utilisateurs trouvaient la formule frustrante.

CML : A l’heure du mouvement #payetonauteur, peux-tu nous dire quel est la politique de Rocambole sur le paiement des auteurs et autrices qui travaillent avec vous ?

JS : Les auteurs qui travaillent avec nous se voient offrir des conditions contractuelles plus que favorables : c’est un contrat que j’ai moi-même établi et qui permet aux personnes qui les signent de conserver un maximum de droits, et de ne céder que l’essentiel de façon limitée dans le temps (2 ans renouvelables). Tous les auteurs reçoivent un à-valoir, que nous augmentons à mesure que l’appui gagne en ampleur, et sont intéressés aux abonnements via un pourcentage. Nous comptons également de plus en plus privilégier le système de « pool », qui nous permettra de rémunérer des auteurs de façon plus importante tout en nous assurant que nous pourrons publier des séries écrites spécialement pour Rocambole qui nous satisfont à tous points de vue. Le pool, c’est un peu de l’écriture à la demande, notamment en permettant aux auteurs de s’associer en équipe pour travailler à plusieurs mains. Et ce travail se paye.
 

CML : Au niveau du choix éditorial, y a-t-il des auteurs/autrices que vous contactez directement pour leur commander des textes ou faites-vous plutôt de l’appel à texte ?


JS :
Nous essayons de faire les deux. Je passe beaucoup de temps à essayer de convaincre des auteurs de venir chez nous. C’est une négociation de tous les instants, car nous avons l’ambition que Rocambole devienne bientôt un lieu où se fait la littérature numérique. À ce titre, nous devons aussi convaincre des auteurs plus expérimentés de nous rejoindre, tout en continuant d’offrir leur chance à des auteurs plus jeunes que nous choisissons d’accompagner. En somme, c’est le travail d’une maison d’édition digne de ce nom… sauf que c’est une app.

CML : Pensez-vous vous associer avec certaines maisons d’éditions ? par exemple sur des spin-off ou des préquel de livres parus ? Faire des avant-premières de livres sur Rocambole via la publication de quelques épisodes avant la sortie d’un livre ?
JS: Difficile de répondre à cette question, mais cela fait partie des choses que nous envisageons. Rien n’est fermé, c’est ça qui est beau ! Nous évoluons dans une sorte de zone grise où tout est possible. Et à ce titre, nous ne fermons la porte à aucune collaboration.
 

CML : Pour vous, l’app Rocambole en 2021 c’est quoi ?

 
JS: L’année de la croissance : nous voulons convaincre les lecteurs par milliers de rejoindre la communauté et de découvrir ce nouveau concept addictif. Cela passera par des histoires toujours meilleures, et nous ne ferons aucune concession. Ce sera aussi l’année où nous éprouverons le concept de pool et verrons par l’expérience si ces séries produites à la demande, à la manière des séries Netflix, rencontrent le succès.
 

CML : Une série de SFFF à nous recommandez ? J’ai bien aimé Ignition et je suis en train de lire Memento Mori !

JS : Ces deux-là sont vraiment super, et c’est une question horrible, car pour les avoir choisies, je les aime toutes. Donc je ne vais pas toutes les citer, ce ne serait pas fairplay… Mais puisqu’il faut donner des noms, j’adore Mortal Derby X de Michael Roch, une sorte de Gunnm à la sauce afrofuturisme, ça déménage et c’est rafraichissant. Et puis allez, la nouveau série de Cécile Duquenne, Les évaporées, un formidable conte féministe post-apocalyptique d’un lyrisme à couper le souffle. Une merveille !

 
 
Vous pouvez trouver l’appli sur Google Play et sur App Store. Je vous écrirai bientôt des chroniques de séries sur le blog et si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en com’ ! Si il en a pas mal, je ferais un nouvel article pour y répondre 😉
 
Et cette semaine sur Rocambole vous pourrez lire (pour les abonnés) une série post-apo par Cécile Duquenne !
 
 
FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

9 thoughts on “Rocambole : les séries ça se lit aussi !

  1. En gros, tu as un abonnement gratuit ?

    Pas pour moi en tout cas, je n'arrive pas à lire sur portable. Même si je comprends le rythme de parution à la netflix, toute la saison en une fois, je trouve que cela est dichotomique avec l'esprit feuilleton.

    Ceci dit, est-il prévu une sortie des feuilletons en epub, car je ne doute pas qu'il doit s'y trouver des histoires intéressantes ?

    1. Tu as l'art et la manière de présenter les choses 😄 Oui j'ai un abonnement gratuit et l'accès aux séries avant leur parutions, mais surtout j'aime le concept !
      En fait on retrouve vraiment l'esprit feuilleton dans le découpage des récits. C'était assez déroutant au départ (c'est différent du découpage en chapitre) mais j'ai vite accroché.

      Pour le moment, il n'est pas prévu de parution en epub mais l'appli est encore récente et à mon avis beaucoup de choses sont encore à construire.

  2. C'est une intéressante initiative, une autre manière de voir la lecture. J'espère pour eux que ça va marcher. Pas trop le temps de m'y intéresser de plus près malheureusement.

    J'aurais une question : quelle longueur de texte fait un épisode ? Et le texte au complet tous les épisodes mis ensemble ?

    1. L'appli est encore jeune mais j'aime beaucoup leur concept.
      Un épisode se lit environ en 5 à 6 min (10000 à 12000 caractères espaces compris) et les séries que j'ai lu font entre 10 et 15 épisodes. L'idéal pour passer une soirée par exemple ^^

  3. C'est sympa comme concept même si pas forcément pour moi ^^ Par contre je suis curieuse de lire la série de Cécile Duquenne, tu l'as lue ?

  4. Il faudra que je teste. Je suis pas une grande fan de la lecture sur téléphone. J'ai beau adorer ma liseuse, le téléphone ça passe pas. Mais j'adore les écrits de Cécile Duquennne et sa série sur Rocambole me fait bien envie. Dur dur.

    1. Tu peux au moins tester les série en libre accès (notamment Ignition). Perso je lis sur ma tablette et je trouve que c'est vraiment très sympa cette découpe en épisode 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :