Le problème à trois corps X : Le rédemption du temps de Baoshu

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Après avoir publié Terre errante de Liu Cixin, une excellente novella dont je vous parle ici, les éditions Actes Sud ont également publié en Mars une fan fiction de la trilogie du Problème à trois corps : La Rédemption du temps de Baoshu.
 
Attention spoiler : pour avoir lu la trilogie des trois corps, je vous conseille fortement de ne pas lire ce livre (ni son résumé) avant d’avoir lu la trilogie d’origine si vous ne voulez pas vous spoiler vous-même.
 
 

En pleine guerre interstellaire, Yun Tianming s’est retrouvé en première ligne. Condamné par le cancer qui le ronge, il décide de mettre fin à ses jours mais l’humanité envoie dans l’espace son cerveau congelé, dans l’espoir qu’il puisse contrer la menace d’invasion trisolarienne. Capturé et torturé au-delà de toute mesure pendant des décennies, Yun finit par céder et accepte d’aider les aliens à subjuguer l’humanité pour sauver la Terre d’une destruction totale. Réimplanté dans un clone sain, Yun a passé en exil sa très longue vie de traître à la race humaine. Mais à la fin de son existence, il se voit accorder un nouveau sursis, et une nouvelle régénération. Une mystérieuse forme de conscience se faisant appeler l’Esprit l’a choisi pour mener le combat contre une entité qui menace l’existence de l’univers entier. Mais cette fois, Yun est bien décidé à ne pas être un simple pion. Pour sauver l’avenir de l’humanité, il a ses propres plans…
 
 
La rédemption du temps est une fan fiction de la trilogie des trois corps de Liu Cixin. Le début du roman se situe à la fin de La mort Immortelle, troisième tome de la série de Liu Cixin, où nous retrouvons Yun Tianming, personnage dont le destin se joue entre La forêt sombre et La mort immortelle. Yun Tianming est celui qui  offre une étoile à Cheng Xi. Atteint d’une maladie incurable, il est alors choisi pour être la pierre angulaire du programme Escalier de Wade et son cerveau congelé est envoyé vers la flotte trisolarienne.
 
Baoshu choisit d’axer son récit sur le parcours de Yun Tianming et de remplir les blancs laisser par Liu Cixin dans ce récit secondaire de sa trilogie. Choix de départ intéressant tellement le personnage de Yun Tianming est à la foi essentiel dans la trilogie sans pour autant que le lecteur sache ce qui lui ai arrivé lors de ses années passées chez les Trisolariens. Une bonne idée de départ mais qui pour moi pêche dans sa réalisation.
 
Même si Baoshu réussit plutôt bien à naviguer dans l’univers de Liu Cixin (le préface mentionne d’ailleurs que le récit a été adoubé par Liu Cixin), il n’a pas réussi à me convaincre et je me suis vite ennuyée avec ce texte. Noyée sous les explications, un peu énervée par des imbrications scénaristiques inutiles et l’apparition d’entités cosmiques antagonistes : j’ai fini par abandonner au milieu du livre.
 
 
Au final, un roman complétement dispensable qui ne m’a pas du tout convaincue. Dommage.
 
 
FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

6 thoughts on “Le problème à trois corps X : Le rédemption du temps de Baoshu

  1. Je n'ai pas lu ton billet pour ne pas gâcher la surprise quand je me mettrai enfin au Problème à trois corps. J'ai vu que tu n'as pas accroché, toutefois, donc je me note de ne pas trop me stresser à lire ça le jour où j'aurai lu les trois bouquins. 😀

    1. Clairement ce n'est pas un livre indispensable. Découvrir la trilogie de Liu Cixin est ce qui vaut vraiment le coup 🙂

  2. Donc finalement, on pouvait s'arrêter à "Attention spoiler : pour avoir lu la trilogie des trois corps, je vous conseille fortement de ne pas lire ce livre". =P

  3. Arf dommage pour toi. N'ayant pas réussi à m'en sortir avec Cixin, j'avoue que je ne me destinais pas vraiment à lire ce titre de toute façon mais il est regrettable que ça n'apporte pas le bonheur escompté pour les amateurs de l'oeuvre originale.

    1. La trilogie de Cixin, même si j'ai adoré, je comprends que ça ne plaise pas à tout le monde. Pour celui-ci c'est juste dommage mais bon c'était un bonus 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :