C’est la saison : Intégrale quand tu nous tiens

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Vous avez peut être constater que la mode du moment en librairie est à la sortie de nombreuses intégrales et donc à la rééditions de grandes sagas dans de nouveaux formats. Difficile de ne pas remarquer les rayonnages croulant sous les intégrales du Trône de Fer de G. R. R. Martin ou de la Roue du temps de R. Jordan. Cependant je voudrais vous parler d’intégrales un peu moins fashion mais qui valent le détours.

Tout d’abord, une intégrale sortie il y a quelques temps déjà, une saga de SF atypique écrite par un grand nom : Monsieur Arthur C. Clarke.
Rendez-vous avec RAMA intégrale 1 et 2, Arthur C. Clarke aux Éditions J’ai Lu



Une jolie illustration pour une nouvelle édition de ce classique de la SF. Une épopée à travers la galaxie à la rencontre de la nature humaine. Un huis clos dans l’espace qui nous montre le meilleur et le pire de la nature humaine.
Ensuite, une jolie découverte, inattendue et d’autant plus marquante parce que ça a d’abord été une accroche sur une jolie couverture, de celle qui vous donne envie d’acheter un livre sans lire la 4e de couv’. Bon il faut dire aussi que le nom de l’auteur : Anne McCaffrey, m’a aidé à acheter ce livre les yeux fermés (A ceux qui ne connaissent pas le Cycle de Pern foncés vous ne serez pas déçus) !
La Transe du Cristal d’Anne McCaffrey aux Editions Pocket.
Un pur bijou, j’ai pratiquement lu l’intégrale d’une traite. C’est une histoire magnifique pleine de passion et d’étrangeté qui nous fait découvrir une planète où les tailleurs de cristal constitue une élite esclave du chant du cristal qui efface leur mémoire tout en prolongeant leur vie au-delà de celle des autres humains. C’est une histoire de liberté et d’amour, d’indépendance et de contrainte, d’argent et de mémoire. C’est beau et vous ne regretterai pas le détour.
Pour finir, une intégrale qui vient juste de sortir. Par un auteur de SF et de Fantastique dont les sagas font partie des classiques. Dan Simmons avec les Cantos d’Hypérion a écrit l’un des Space Opéra les plus marquant du XXe siècle avec Dune, Fondation et l’Aube de la nuit (mes sagas incontournables). L’intégrale que je veux vous présenter est juste un peu moins connue. 
L’échiquier du Mal de Dan Simmons aux Editions folio SF
Un belle couv’ qui rend justice à l’histoire en collant à l’ambiance de ce thriller Fantastique. L’auteur nous place au centre d’un grand échiquier, mais qui sont les pions et qui sont les joueurs ? Je vous laisse le découvrir.

FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire