Retour sur ma journée au salon du livre de Paris 2016 : Mes achats !

FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
image_pdfImprimer cet article en pdf
Après vous avoir fait un retour sur ma visite, voilà le retour sur les livres achetés (c’est quand même le plus important!). Bon avant tout j’ai essayé d’être raisonnable, franchement j’aurais pu acheté le double de livres dans les différents stands où je suis allée.

Mes achats au salon du livre de Paris
Mon premier coup de cœur sur le stand de la Corée du Sud. Il y avait plein de mangas qui semblaient très prometteurs : Kurokami – Black God, Gui, Re:Birth – The Lunatic Taker, etc… Finalement mon choix s’est porté sur les deux premiers tomes de Gui, les dessins m’ont beaucoup plu. Petit speech :
Constamment pourchassé par des assassins toujours plus cruels, un
épéiste livre bataille. D’obscurs seigneurs le recherchent pour leurs
plans de conquêtes. Quand son chemin rencontre un ancien tueur et sa
fille, sa vie va prendre une nouvelle tournure alors que dans l’ombre,
de nouveaux guerriers se préparent au combat.
Les tomes 1 et 2 de Gui de Orebalgum et Young-Oh Kim aux Editions Booken Manga
Deuxième coup de cœur pour une couv’, un titre et une auteure
sympathique et dynamique. Un beau mélange qui m’a fait acheter sans
hésiter ce polar se déroulant dans la Bretagne des années 50. J’agonise fort bien, merci d’Oren Miller aux Éditions de l’Homme sans nom (à paraitre demain), petit résumé :

Sainte-Marie-La-Grise. Son cadre exceptionnel près de la côte d’émeraude
en fait une destination de vacances des plus prisée. De magnifiques
paysages, un mystérieux folklore breton et des morts qu’on a aidés à
trépasser raviront les plus aventureux d’entre vous. Profitez de l’hospitalité chaleureuse des habitants qui sauront vous mettre à l’aise.

Afin d’apprécier pleinement votre séjour, veillez cependant à respecter trois règles :
1 Écoutez toujours les murmures de ceux que vous ne voyez pas.


2 Gardez-vous des créatures sinistres qui frappent avant d’entrer.


3 Soyez sage. Très sage.
 

J’agonise fort bien, merci d’Oren Miller aux Éditions HSN
Une fois scotchée au stand des Éditions de l’homme sans nom, je me suis laissée tenter par deux autres livres. Tout d’abord Le Sang dse Princes Tome 1 : L’appel des illustres de Romain Delplancq (250e dédicace pour moi, c’est numéroté!) l’histoire est prévue en deux tomes. Petit résumé de cette série entre Renaissance et Steampunk :
Le destin des ducs Spadelpietra est assuré. Inexorable. Une ascension
déterminée vers le pouvoir, vers la couronne, vers la place qui leur
revient de droit à l’avant-garde du monde. Ils sont les pacificateurs,
les bâtisseurs, les gouverneurs de Slasie. Ils sont les Illustres.
Mais les nomades Austrois y font à peine attention. Leur monde n’est
fait que de théâtre, de musique, d’art et d’inventions dont ils gardent
jalousement les secrets. Leur vie est une routine maîtrisée, à l’image
de leurs automates.
Et pourtant, un tout petit hasard vient gripper la mécanique de
l’histoire. Trois fois rien. Une toile découverte par les Spadelpietra
qui catapulte son peintre, le jeune Mical, dans une longue fuite… Et
pousse le pays, son peuple, ses nobles et ses artistes dans les premiers
vents de la plus grande tourmente de leur histoire. 
Le Sang des Princes Tome 1 : L’appel des Illustres de Romain Delplancq aux Éditions HSN

Et parce que franchement on ne se refait pas sur ses goûts, j’ai également déniché un one-shot de SF et j’ai pas pu résister. Xénome de Nicolas Debandt vient d’atterrir sur ma PAL. Petit résumé :

« Je me souviens très bien du jour où je naquis à la conscience. Il y a
des jours comme ça qui ne s’oublient pas. Celui-ci était un 4 février.
Celui de l’année 2184. »

Yann se réveille, sans savoir qui il est ni d’où il vient. Impliqué
malgré lui dans une histoire de vol d’œuvres d’art au Louvre, il débute
sa vie au rythme effréné de la fuite, des rencontres, des choix et des
révélations.
 

Xénome de Nicolas Debandt aux Éditions HSN

Après ce dernier achat, changement de stand, direction les éditions du Chat Noir où je suis tombée sur un diptyque à propos de magie et d’initiation par une auteur très sympathique nommée Anne Laure. J’ai aimé le clin d’œil et j’ai donc pris les Herbes de la Lune Tome 1. Petit Résumé :

« Elle est différente, c’est certain. Pas seulement différente des
autres filles. Elle est Autre. » Aussi sûrement que ses cauchemars
récurrents ne sont pas le fruit de son imagination, l’univers que
s’apprête à découvrir Abigail va lui ouvrir les portes de son passé,
mais aussi de son avenir.
Les brumes mystérieuses de la lande, la force destructrice de la mer,
la célébration du solstice d’hiver et la fête celtique de l’Alban Arthan
: autant de secrets que la jeune étudiante ne pouvait soupçonner.

À présent, Abigail devra puiser dans la puissance du cycle lunaire pour
affronter son destin qui s’est rapidement mis en marche. Bien trop
rapidement…

Les Herbes de la Lune Tome 1 de Anne Laure aux Éditions du Chat Noir

Finalement, j’ai flâné  près des stands des Éditions l’Atalante et des Éditions Critic et j’ai flashé sur un premier roman en exclu (à paraître le 31 Mars), j’ai adoré le 4e de couv’. Chaos est un diptyque, j’ai acheté le premier tome : Ceux qui n’oublient pas de Clément Bouhélier. Petit résumé :

Paris, gare de Lyon. Une jeune femme brise une éprouvette et libère un
virus inconnu qui se nourrit de la mémoire et frappe sans distinction
d’âge, de sexe ou de milieu social. Peu à peu, les infectés
perdent toute capacité à penser et à agir. Malgré les mesures
gouvernementales, l’épidémie se répand dans le pays, et même au-delà.
Bientôt, le monde se peuple de « zombies », coquilles vides, errantes,
répétant le même geste à l’infini. Au milieu des décombres
survivent quelques miraculés, des immunisés. Parmi eux, Chloé, Phil’,
Claudy et Arthur. Ils n’ont rien en commun et ne se connaissent pas. Pourtant, une voix mystérieuse leur souffle de se rencontrer. Dans
cette France en proie au chaos, ils doivent découvrir qui a déclenché la
pandémie et, surtout, mettre fin à son œuvre de destruction.

Chaos Tome 1 : Ceux qui n’oublient pas de Clément Bouhélier aux Éditions Critic

C’est ma PAL qui en a pris un sacré coup mais j’ai hâte de découvrir tous ces nouveaux univers. On se retrouve bientôt pour de nouvelles chroniques !

FacebooktwitterinstagramFacebooktwitterinstagram

2 thoughts on “Retour sur ma journée au salon du livre de Paris 2016 : Mes achats !

  1. C'est des super trouvailles que tu as fait là je suis jalouse! J'attendrai d'avoir tes avis une fois que tu les auras lu xD

  2. Oui je suis trop contente de mes achats. Il y a plein de genres différents et ce sont des auteurs que je ne connais pas alors plein de découvertes en perspective !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :