💖 Journal d’un AssaSynth tome 4 : Stratégie de sortie de Martha Wells

Le première chronique de l’année 2020 sera sur un de mes coups de cÅ“ur de 2019. Le dernier tome de la série de novellas Journal d’un AssaSynth : Stratégie de sortie de Martha Wells ou comment AssaSynth va pouvoir de nouveau aider ces exaspérants humains à survivre presque malgré eux.

Vous pouvez retrouver les chroniques de Défaillances SystèmesSchémas Artificiels et Cheval de Troie sur le blog.

La majorité de mes voyages ont été stressants, tout compte fait. Plus que du stress, c’était de l’angoisse, cette fois. Fidèle à mes habitudes, j’ai regardé des séries. J’avais déniché un long drame historique narrant les premiers temps de l’exploration spatiale. Mais malgré les informations très convaincantes fournies en barres latérales, j’avais un peu de mal à y croire. J’ai arrêté au milieu du deuxième épisode et basculé sur une comédie musicale. » Le Dr Mensah a été kidnappée. À moins que sa planète d’origine, Préservation, ne verse une rançon à GrayCris et n’abandonne toute poursuite, ils la tueront.
Infiltration et piratages de haute volée, duel avec une terrifiante SecUnit de combat, affrontement virtuel en immersion totale… AssaSynth est sur tous les fronts : on ne tue pas impunément ses clients ! Encore moins ses « presque amis humains ».

De retour de son excursion sur Milu et fort des informations trouvées sur les manigances de GrayCris, notre androïde asocial préféré tente de rejoindre le Dr Mensah et son équipe avant de découvrir que celle-ci a disparu… Prévisible mais néanmoins désagréable, la situation demande du doigté pas mal de paranoïa et un poil de jugeote, qualités que ces pauvres humains semblent ne posséder que pour mieux se faire tuer : la cynisme s’est aussi le meilleur moyen de rester en vie et ça AssaSynth en a à revendre.

A mon retour sur HaveRatton, des humains ont essayé de me descendre. Vu le nombre de fois où j’avais moi même envisagé d’en tuer, ce n’était que justice.

Est ce utile que je vous dise pour la 4e fois à quel point le ton de ce livre est absolument extra ? A quel point aussi le personnage principal, androïde de sécurité de sont état, accessoirement amateur de série légèrement obsessionnel et hacker de génie est LE point fort de ce roman ?  Ce quatrième tome est dans la lignée des précédents avec une recette similaire mélange d’action et de remarques pleine d’humour, c’est toujours aussi fun à lire.

L’intrigue commencée avec le tome 1 entre l’équipe de Préservation et celle de Gray Cris va trouver dans ce tome un point final et permettre à notre SecUnit d’atteindre des niveaux inégalés de paranoïa anti-humain et de hacking. Ce dernier tome clôture la série juste comme il faut sans en faire trop tout en nous offrant un final à la hauteur de son personnage principal : bref c’est culte.

J’étais donc dans une pièce qui servait aux humains et non aux bots ou aux SecUnits. Me prenaient-il pour un humain ? Oh l’angoisse ! Je n’avais aucune envie de donner le change. Toutefois, ma veste et mes bottes avaient disparu. Mes pieds, entièrement cybernétiques, ne ressemblaient pas assez à des prothèses médicales. Ah oui, sans parler du fait que j’étais dans un MedSystem, qui avait déjà dû diagnostiquer un cas incurable d’androïdite aiguë.

Loin d’une lecture prise de tête, Martha Wells nous propose quatre novellas de Space Opera originales dont le personnages principal crève la page. Les thèmes de l’intelligence artificielle et du libre arbitre sont omniprésents tout au long de la série et trouvent dans ce tome final une conclusion bien menée. Pour notre SecUnit renégate, le plus important est de ne pas avoir besoin de ressembler aux humains : trop stressant et angoissant !

J’ai aimé la série de bout en bout (avec un bémol pour le tome 2 que je trouve un cran en-dessous) et après la lecture de Stratégie de sortie, je peux vous dire que cette série aura été un de mes coups de cÅ“ur de l’année 2019 et mérite amplement les prix reçus.

( » Je ne veux pas devenir un bot de compagnie.
– Personne ne l’a envisagé, à mon avis. »
C’était  Gurathin. Je ne l’aimais pas.  » Je ne vous aime pas.
– Je sais. »
On aurait dit qu’il trouvait ça drôle.  » C’est pas drôle.
РTu sembles avoir r̩cup̩r̩ 55% de tes capacit̩s cognitives.
– Allez vous faire foutre.
– Disons 60%. »)

Laissez-vous tenter par la rencontre avec AssaSynth, je doute que vous soyez déçu, c’est une lecture à la fois pleine d’humour et sans prise de tête, tout en proposant des réflexions d’actualité sur l’intelligence artificielle. Je recommande chaudement ! D’autant plus qu’un livre faisant suite à la série serait prévu pour 2020 en VO, une occasion de retrouver AssaSynth aux prises avec de nouveaux humains énervants, encombrants et profondément pas doués pour la survie.

Cet article a 12 commentaires

  1. Lianne

    Ha Murderbot, rien que de t'entendre en parler me donne envie de les relire juste pour le plaisir 😛
    Tiens, je le referais peut être pour la sortir du roman !

    Une super lecture 🙂

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      Merci encore du conseil, c'était une lecture au top ^^

  2. Yogo

    Je vais peut être m'y remettre… mais d'abord le tome 3 !

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      Ca serait peut être bien ^^
      Bonne lecture 😉

  3. Baroona

    Oui, bon, d'accord, j'ai compris, faut que je m'y mette quoi. Ça tombe bien, si j'étais assez neutre après les chroniques du tome 1, l'envie est montée au fur et à mesure. ^^

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      J'ai dans l'idée que tu pourrais apprécier l'humour de cet androïde accro aux séries 😉

  4. Le chien critique

    Je le lirai un jour, mais lorsqu'il y aura une édition en un volume car si on additionne les volumes, nous en sommes à 24 euros en epub !

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      Si tu as envie, je te les prête les miens au format papier… il suffit d'une adresse 😉

    2. Le chien critique

      Marre du papier, mais c'est très gentil.
      Je n'ai pas regardé si il était dispo en numérique à ma médiathèque et ce n'est pas une lecture impatiente.

    3. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      Si tu n’es pas trop impatient, à mon avis l’Atalante fera bien une integrale en numérique cette année 😊

  5. Vert

    A force d'en entendre parler de cette série cela donne bien envie. Comme mon collègue canin, je vais peut-être guetter une intégrale numérique ^^

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      Bon il n'y a plus qu'à faire du lobbying auprès de l'Atalante XD

Laisser un commentaire