ūüĆ™ Terminus de Tom Sweterlitsch

Il patientait depuis un petit moment dans ma PAL sans que je trouve le bon moment pour √ßa lecture. Il m’aura fallu √™tre coinc√©e, malade, √† la maison et sans enfant pour que je me lance dans la d√©couverte de Terminus de Tom Swerderlitsch. Un livre lu en deux jours… je n’ai pas pu le l√Ęcher avant la fin, je vous explique pourquoi.
 
 
 

Depuis le d√©but des ann√©es 80, un programme ultrasecret de la marine am√©ricaine explore de multiples futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situ√© le Terminus, la destruction de toute vie sur terre, au XXVIIe si√®cle. En 1997, l‚Äôagent sp√©cial Shannon Moss du NCIS re√ßoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une sc√®ne de crime. Un homme aurait massacr√© sa famille avant de s‚Äôenfuir. Seule la fille a√ģn√©e, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste port√©e disparue. Pourquoi contacter Moss ? Parce que le suspect, Patrick Mursult, a comme elle contempl√© le Terminus… dont la date s‚Äôest brusquement rapproch√©e de plusieurs si√®cles.
 
 
Si vous entendez r√©guli√®rement parl√© des sorties et des livres des √©ditions Albin Michel Imaginaire sur le blog, c’est pour trois raisons :
  • tout d’abord parce que j’ai un partenariat avec cette maison d’√©dition depuis sa cr√©ation en 2018 (merci Gilles Dumay),
  • ensuite parce que les choix √©ditoriaux d’AMI sont os√©s, originaux et vari√©s,
  • et enfin parce que sur 16 titres d√©j√† parus dont 9 que j’ai lu, j’ai d√©j√† eu 3 coups de cŇďur ! C’est dire la qualit√© des livres parus.
Pour en revenir √† Terminus de Tom Sweterlitsch, sans √™tre un coup de cŇďur (pour une raison que je vous expliquerai plus loin) ce livre est encore une fois une tr√®s bonne pioche de la part d’Albin Michel Imaginaire. Un r√©cit de SF ambitieux sur les voyages dans le temps mais √©galement un thriller qui vous tient en haleine d√®s les premi√®res pages. Terminus est de ces romans √† cheval sur plusieurs genres qui lui donne la possibilit√© de toucher diff√©rents types de lecteurs : SF, thriller, polar, anticipation (√ßa c’est pour ne pas faire peur aux gens qui ne veulent pas voir une √©tiquette SF sur leur livre).
 

Elle verrait des choses que son esprit n’assimilerait pas, on l’en avait avertie. Dans une for√™t morte, en hiver – un hiver √©ternel, des arbres noircis par un feu ancien et gain√©s de glace, des troncs effondr√©s, un treillage de branches carbonis√©s.¬†

Tout commence par une r√©v√©lation que l’auteur fait √† son lecteur : depuis de nombreuses ann√©es, l’arm√©e am√©ricaine a appris √† voyager dans le temps et dans l’espace. Elle a lanc√© plusieurs missions d’exploration aussi bien en espace profond qu’en temps profond. De ces exp√©ditions, les informations ramen√©es sont pr√©occupantes voir catastrophiques… Aucune plan√®te abritant la vie n’a √©t√© d√©couverte et tous les avenirs de l’humanit√© semblent aboutir au Terminus. Ce ph√©nom√®ne qui d√©truit toute vie sur Terre dans un lointain futur qui pourtant ne cesse de se rapprocher. Et puis nous nous retrouvons sur Terre en 1997. Un massacre horrible a eu lieu, le coupable pr√©sum√© √©tant un Seal, le NCIS collabore avec le FBI sur cette enqu√™te. C’est l’agent sp√©ciale Shannon Moss qui est charg√© de cette affaire, en tant qu’agent sp√©cial du NCIS elle travaille sur toutes les enqu√™tes ayant un rapport avec le naval Space Command (NSC) et on peut dire que la complexit√© de cette affaire va la mener loin aussi bien dans le temps que dans le champs des possibles.

 

Le prologue nous plonge directement en plein roman de SF (d√®s fois que vous auriez eu un doute) o√Ļ en 2199, on d√©couvre le Terminus et ses effets… particuliers sur les √™tre vivants. Replong√©e ensuite en 1997 et dans une trame plus thriller pour au fur et √† mesure des parties lues (et donc des sauts dans le temps) voir se dessiner un tr√®s bon roman de SF sur les voyages dans le temps et leurs connaissances. J’ai trouv√© brillante l’id√©e d√©velopp√©e par Tom Sweterlitsch sur le voyage dans le temps et ses cons√©quences. L’intrigue polici√®re qui se d√©roule, tient le lecteur en haleine et les ramifications temporelles qui apparaissent au fur et √† mesure de l’enqu√™te densifient l’intrigue. C’est franchement d√©coiffant et j’avoue que j’ai ador√©. Ce roman de pr√®s de 450 pages, je l’ai lu en deux jours, c’est dire !

 

Le Terminus est une ombre jet√©e sur l’avenir de notre esp√®ce, d√©clara son instructeur. Toutes les lignes temporelles visit√©es s’ach√®vent par lui. Et il se rapproche. On l’a d’abord vu en 2666 – mais les voyageurs suivants partis l’observer se sont rendu compte qu’il avait avanc√©, en 2456. Et il a d√©sormais encore progress√©, jusqu’en 2121. Le Terminus, si vous voulez, est pareil au couperet d’une guillotine qui tomberait vers nous.

 

Mais alors pourquoi n’est ce pas un coup de cŇďur me direz-vous ? Et bien cela tient surtout au style d’√©criture de l’auteur que personnellement j’ai trouv√© tr√®s ¬ę¬†bavard¬†¬Ľ. D√®s le d√©but, j’ai trouv√© que l’auteur nous faisait un peu crouler sous les d√©tails et les descriptions √† rallonge. Pas que cela n’apporte rien √† l’histoire, mais parfois j’ai trouv√© qu’une phrase aurait suffit l√† o√Ļ l’auteur en met cinq. Bref, un sentiment surement tr√®s personnel sur ma lecture mais j’avoue que ce n’est pas un style d’√©criture que j’appr√©cie beaucoup.

Que ce sentiment personnel ne vous fasse pas passer √† cot√© du principal : ce roman de SF est r√©ussi, son r√©cit uchronique et sa th√©orie sur le voyage dans le temps et l’espace lointain je les ai trouv√© top ! La fin √©tant √† la hauteur de ce que l’auteur nous a d√©montr√© dans le reste du r√©cit : surprenante avec une pointe d’ironie. Tom Sweterlitsch propose un roman tr√®s visuel (les crucifi√©s, les sc√®nes de meurtres, le Vardogger) avec une esth√©tique marqu√©e (qui m’ont fait penser √† des s√©ries √† la fronti√®re thriller / SF comme Dark, Zone Blanche, Fringe). Peu de temps morts dans l’histoire et une lecture somme toute plut√īt facile, m√™me s’il vous faudra surement vous creuser les neurones pour tout comprendre… enfin essayer du moins.

 

Au final, un tr√®s bon roman. Ce livre est un one-shot √† cheval entre le r√©cit uchronique, le thriller et les voyages dans le temps. Le tout combin√© pour fournir au lecteur une bonne dose de lecture immersive et d√©routante. Une seule question : pourquoi s’en priver ? Venez vous aussi d√©couvrir le Terminus et la fin de l’humanit√©.

Petit spoiler : oui on parle du NCIS, non il n’y a pas Gibbs dedans XD

 

 
 

13 r√©flexions sur “ūüĆ™ Terminus de Tom Sweterlitsch”

  1. Les "longueurs/lenteurs" m'ont par moment fait penser à du Stephen King, dans cette capacité à pas mal détailler et prendre son temps, potentiellement tirer à la ligne, mais tout en parvenant à rester fluide et plaisant.
    En tout cas oui, un très bon roman, je suis bien d'accord. ^^

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      J'ai pas os√© le dire dans ma chronique (oui parfois je fais de l'auto-censure) mais c'est exactement √ßa. Des longueurs √† la Stephen King… ce qui fait que j'aime bien les histoires que SK racontent mais pas sa plume ūüėČ

  2. Le c√īt√© se creuser les m√©ninges pour tout comprendre et encore c'est pas s√Ľr √ßa me fait un peu peur et puis y a pas Gibbs quoi ^^

    1. Anne-Laure - Chut Maman Lit

      Si tu as un peu l'habitude de lire sur les voyages dans le temps, je pense que l'histoire est tout √† fait abordable ūüėČ

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :