Hommage à Hayao Miyazaki – Un cœur à l’ouvrage de Stéphanie Chaptal

Aujourd’hui c’est une chronique à la frontière de l’Imaginaire et de la biographie avec Hommage à Haya Miyazaki – Un cœur à l’ouvrage de Stéphanie Chaptal paru chez Ynnis éditions. J’avais déjà lu Hommage à Akira – Héritage de l’apocalypse de la même autrice paru également chez Ynnis que j’avais trouvé passionnant, plein d’anecdotes et d’infos aussi bien sur l’œuvre que son auteur, d’où ma lecture de ce nouveau livre sur un auteur dont j’ai découvert les oeuvres petit à petit depuis mon enfance.

Avec l’invention de personnages aussi emblématiques que Totoro, Nausicaä, Princesse Mononoke ou Chihiro, Hayao Miyazaki est l’un des derniers maîtres vivants de l’animation japonaise. Cofondateur et âme vive du studio Ghibli, il fait partie de ceux qui ont donné au film d’animation ses lettres de noblesse, le sortant définitivement d’une niche purement enfantine ou réservée au circuit des courts métrages.

Capable de s’adresser à un public de tout-petits comme à des adultes, de faire rêver sur grand écran tout en abordant des thèmes comme la préservation de notre environnement ou le pacifisme, Hayao Miyazaki mêle les influences occidentales et la mythologie asiatique comme personne ne l’avait fait avant lui. Féministe, profondément engagé, passionné d’aviation et de mécanique, il réussit à nous entraîner dans ses univers film après film. De surprises en émerveillements, ils nous deviennent tous familiers.

Monument de l’animation japonaise, il a ouvert la voie à une nouvelle génération de cinéastes, au Japon comme en France, capables de créer comme lui leurs  propres univers graphiques et de faire entendre leurs propres voix, leur valeurs.

Scénariste, dessinateur, producteur, réalisateur, Hayao Miyazaki est avant tout un créateur de mondes, et le cœur du studio Ghibli. Un cœur… à l’ouvrage.

Avec un format entre le livre grand format et le magazine : Hommage à Hayao Miyazaki – Un cœur à l’ouvrage est une mine de renseignements parsemés tout au long de l’ouvrage aussi bien sur la vie du scénariste, dessinateur, producteur, réalisateur que sur ses inspirations, ses œuvres ou les personnes qu’il a inspiré. Écrit comme une succession d’articles, l’ouvrage se lit aussi bien dans le sens de lecture courant (du début à la fin quoi) qu’en piochant un article au hasard.

Sans penser être une spécialiste de ce créateur de contes majestueux, je pensais connaitre pas mal d’œuvres d’Hayao Miyasaki mais en fait je suis une petite joueuse. La filmographie est bien plus impressionnante que je le pensais et aussi bien pour les petits (Sherlock Holmes <3) que pour les grands (Porco Rosso <3 <3). Stéphanie Chaptal nous propose de découvrir ou de redécouvrir via un article pour chaque œuvre, ces films/ séries/manga en les situant dans la vie de leur auteur et en parlant inspiration et messages. J’ai particulièrement aimé le petit paragraphe à la fin de chacun de ces articles : Pour quel public ? C’est particulièrement bien pensé.

Parlons aussi de la très belle mise en page de ce livre. Beaucoup d’illustrations et de photos pour compléter les textes, cinq chapitres, chacun mis en avant par une couleur et les encadrés « Le film en bref » tout est fait pour attiser la curiosité du lecteur et lui proposé des contenus variés. Pour moi, il ne manquait que la musique de Joe Hisaishi pour finir de me mettre dans l’ambiance.

Pour ceux qui aime déjà le travail et l’œuvre de Hayao Miyasaki, ce livre est une mine d’informations . Pour ceux qui sont curieux de découvrir l’œuvre de ce magicien de l’animation (ou la faire découvrir à des enfants) et ne savent pas par où commencer, ce livre est un guide pratique et intelligent. Bref, j’ai beaucoup aimé et je me suis amusée.

Il faut tout de même que je vous prévienne qu’après (ou pendant votre lecture) du livre de Stéphanie Chaptal, il se peut que vous ayez une irrépressible envie de (re,re,re,re) regarder les films d’Hayao Miyazaki, voire de relire tous les mangas de Nausicaä de la vallée du vent. Vous êtes prévenus 😉

12 thoughts on “Hommage à Hayao Miyazaki – Un cœur à l’ouvrage de Stéphanie Chaptal

  1. Sympa, je suis en train de me faire « NausicaÄ, de la vallée du vent » en manga.
    Hayao Miyazaki, c’est un monument dans le genre, et en plus c’est intergénérationnel, c’est ça qui est génial !
    j’irai feuilleter ce livre prochainement.
    Ce n’est pas un Miyazaki, mais si tu ne l’as pas vu, je te conseille « Your Name », il est excellent.

    1. J’ai adoré Nausicaa en manga, je l’ai lu et relu <3
      Et tu as raison c'est complètement intergénérationnel d'où ce livre qui aide en plus à savoir quel film pour quel âge 😉
      Merci pour Your name,comme il est sur Netflix je vais le regarder.

  2. L’ouvrage me faisait de l’oeil quand tu le montrais, déjà parce qu’il est très beau et surtout parce que j’aime beaucoup Miyazaki et son oeuvre. Je me note donc ça bien a chaud pour un craquage éventuel ou pour des idées cadeaux. Je suis déjà en train de me refaire tous les Ghibli dans l’ordre chronologique (on a fait les Sherlock en décembre ^^), donc niveau craquage je pense être plutôt déjà foutue. C’est lequel ton film d’animation favori (de Miyazaki ou non d’ailleurs?).
    Moi c’est Le conte de la princesse Kaguya, une merveille trop méconnue. Avec Colorful et Le tombeau des lucioles juste après dans un mouchoir (nécessaire d’ailleurs pour les deux) de poche.

    1. Je trouve que c’est un chouette cadeau pour soi ou les autres XD
      Chez Miyazaki j’ai un trio gagnant : le voyage de Chihiro, le château ambulant et Porco Rosso ! Mais j’en ai encore plusieurs à découvrir dont princesse Kaguya !

  3. Il a l’air bien beau, en effet! Je connais très mal Miyazaki mais c’est vrai que ses films ont l’air très riches…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :