Lever de soleil de Noémie Wiorek illustré par Anako

Les éditions YBY est une maisons d’édition spécialisée dans les récits inclusifs. Elles publient des textes mettant l’accent sur la diversité sous toutes ses formes. Pour la sortie de ses trois prochains titres, les éditions YBY ont lancé un financement participatif via la plateforme Ulule et m’ont proposé de découvrir un de ces trois textes : Lever de soleil de Noémie Wiorek illustré par Anako.
Les éditions YBY éditent pas mal de formats courts (recueils, nouvelles, novellas ), idéal pour certains défis comme le #projetombre, je dis ça, je dis rien hein 😉

Sous le soleil égyptien, les archéologues d’Incop Transgene découvrent un mystérieux sarcophage. Izia, rivée à son ordinateur, suit cette exhumation avec attention. Qu’est-ce que cette multinationale tentaculaire, qui contrôle le monde dans l’ombre, manigance encore ? Engagée dans une lutte désespérée contre la dictature d’Incop, Izia se voit confier la mission de sa vie : récupérer le contenu de ce sarcophage. Malheureusement, rien ne se passe comme prévu…

Lever de soleil de Noémie Wiorek est une novella publié dans la collection Futurs incertains des éditions YBY. Dans ce texte, Noémie Wiorek fait un grand écart entre l’antiquité égyptienne et un futur d’anticipation où la Ville est une entité tentaculaire dont les contours rappellent celle du 5e élément ou de Ghost in the shell. Jouer sur les lignes de démarcation et les antagonismes : de la mythologie égyptienne à la mégalopole d’une futur dystopique (ou juste hyper connecté?), de l’ombre à la lumière, de la technologie à la magie, du complotisme à la croyance, c’est le cœur de ce récit et le jeu d’équilibriste auquel s’adonne l’autrice tout au long de cette novella.

Tout d’abord un prologue qui nous plonge en pleine milieu de désert égyptien où la société Incop Transgene vient de débuter des fouilles. Plusieurs sarcophages non décorés ont été découverts dans une succession de salles enfouies sous les sables. Le récit nous emmène ensuite dans une ville où la technologie, le Flux et les écrans semblent omniprésents. Izia se perd au milieu de tout ça : dépressive, paranoïaque, complotiste et droguée, elle a fait de son appartement un lieu qui lui semble sûr mais qui tient plus du mausolée que de l’habitation. C’est dans cette vie à la dérive qu’une étrange invitée va faire son apparition et qu’Izia va découvre littéralement un autre monde.

Elle dort dans un cocon d’éternité. Le souvenir du soleil la berce avec tendresse : c’est un astre immuable qui nourrit ses rêves. Depuis des millénaires, elle s’enfonce encore et encore… Lovée dans la mort, enveloppée par les réminiscences de sa vie passée, elle vogue dans l’oubli. Trépassée mais heureuse. La course du temps l’a délaissé, comme celle-ci abandonne chaque créature lorsque vient son heure.

A travers deux personnages féminins, c’est deux mondes que l’on entraperçoit et deux réalités qui se disputent l’espace : une mythique, imaginaire l’autre plausiblement très réelle. J’avoue que j’aime le format choisi pour ce récit et le style de l’autrice qui navigue entre science-fiction et urban fantasy. Même si pour moi la plume de l’autrice manque parfois de précisions et de concision, j’ai apprécié ma lecture. Lever de soleil est une novella originale et inclusive que les illustrations d’Anako que j’ai pu voir, illustre très joliment.

YBY a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule pour faire découvrir ses sorties de l’été. Le projet a été lancé le 3 Mai et se termine le 5 Juin. Trois livres sont disponibles en précommande dont celui de Noémie Wiorek illustré par Anako.

Soutenez les publications d’YBY Éditions !
Aujourd’hui plus que jamais, nous comptons sur votre participation. Vous voulez continuer à profiter de nos textes queers et inclusifs ? Contribuez à cette campagne Ulule, partagez-la autour de vous, et recevez nos prochaines sorties en avant-première d’ici septembre 2021
Découvrez le travail de nos talentueux·ses auteur·rice·s et illustrateur·rice·s dans nos sorties de l’été : le recueil Musique, ainsi que les nouvelles La Hyène, la Sorcière et le Garde-manger et Lever de soleil. Si vous l’avez raté en 2020, le recueil Faux-semblants est aussi disponible en rattrapage ♥.

Retrouver d’autres avis : Zoe prend la plume pour Lever de soleil de Noémie Wiorek & Anako, Ombrebones pour La Hyène, la Sorcière et le Garde-manger d’Aeph & Codaleia.

6 thoughts on “Lever de soleil de Noémie Wiorek illustré par Anako

  1. Trop contente que tu aies aimé cette novella ! et merci beaucoup pour le lien 😉
    J’ai bcp aimé ce grand écart que l’autrice effectue entre différents éléments, comme tu l’as justement pointé.

  2. J’aime beaucoup le parti pris de la ME (même si les financements participatifs et moi c’est mort ^^) et je me laisserai bien tenter par cette nouvelle pour découvrir l’autrice en format court.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :