ūüíú La troisi√®me griffe de dieu d’Adam-Troy Castro

La troisi√®me griffe de dieu d’Adam-Troy Castro est la suite du livre √Čmissaires des morts paru en Janvier chez Albin Michel Imaginaire et est le deuxi√®me tome de la trilogie Andrea Cort. J’avais eu un tr√®s gros coup de cŇďur pour √Čmissaires des morts, d’autant plus que l’√©dition augment√©e propos√©e par Albin Michel Imaginaire est vraiment une belle entr√©e dans l’univers de l’auteur. J’avais h√Ęte de lire la suite de la s√©rie d’Adam-Troy Castro.

En choisissant ses nouveaux ma√ģtres, Andrea Cort a √©t√© bien r√©compens√©e : elle est devenue Procureure extraordinaire pour le Corps diplomatique de la Conf√©d√©ration homsap. Enfin lib√©r√©e de la plupart des liens hi√©rarchiques, elle n‚Äôa plus √† rendre compte de ses d√©placements. Invit√©e par la famille Bettelhine ‚Äď des marchands d‚Äôarmes qui sont moralement complices de nombreux massacres et g√©nocides ‚Äď, elle se rend sur Xana. Andrea m√©prise les Bettelhines, mais la curiosit√© est plus forte : elle aimerait savoir ce qu‚Äôils lui veulent. A peine arriv√©e au port orbital, des assassins tente de l‚Äô√©liminer avec une arme extraterrestre vieille de 15 000 ans : la troisi√®me griffe de Dieu. Une arme aux effets effroyables. Pi√©g√©e dans un ascenseur spatial, Andrea va devoir mener l‚Äôenqu√™te la plus p√©rilleuse de sa carri√®re.

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouv√© le personnage d’Andrea Cort au d√©but de ce deuxi√®me tome de la s√©rie du m√™me nom. L’√©volution du personnage tout le long du tome 1 √©tait particuli√®rement bien men√©e et j’√©tais curieuse de d√©couvrir la suite de son histoire. Au d√©but de La troisi√®me griffe de dieu, on retrouve Andrea devenue Procureure extraordinaire pour le Corps diplomatique de la Conf√©d√©ration homsap. Elle peut maintenant choisir elle-m√™me ses missions et c’est accompagn√© de Oscin et Skye qu’Andrea d√©barque sur la station orbitale de la plan√®te Xana, propri√©t√© de la famille Bettelhine dont l’empire repose sur la fabrication et la vente d’arme. Invit√©e sp√©ciale du chef de famille, Andrea est venue sans savoir pour quelle raison les Bettelhine requ√©raient sa pr√©sence. Mue par la curiosit√© mais toujours sur la d√©fensive, le trio est √† peine arriv√© sur la station, qu’Andrea est victime d’une tentative d’assassinat √† l’aide d’une arme extraterrestre vieille de plusieurs mill√©naires. Encore une fois, dans quoi Andrea a-t-elle mis les pieds ?

Ce deuxi√®me tome est construit comme un huis clos spatial o√Ļ notre procureure sp√©ciale de choc va devoir enqu√™ter pour d√©m√™ler les fils d’une intrigue entre r√©miniscence de son pass√© et troubles politiques sur Xana. L’intrigue en elle-m√™me est assez classique (le truc du huis-clos, c’est pas nouveau) : un lieu, plein de suspects, des personnes mentent (beaucoup) et Andrea Cort va encore une fois devoir faire le tri dans les dires de chacun afin de faire √©merger un peu de compr√©hension dans un oc√©an de non-dits. Impossible de ne pas comparer avec Agatha Christie et son c√©l√®bre roman Le crime de l’orient express qui est surement un des huis-clos policier les plus connu (et le plus r√©ussi). Avec La troisi√®me griffe de dieu, Adam-troy Castro nous propose un huis-clos spatial avec autant de suspense et de rebondissements que la reine du crime presque 90 ans plus t√īt mais avec quelques subtilit√©s suppl√©mentaires comme des esp√®ces extraterrestres, des technologies vieilles de milliers d’ann√©es et un duo d’insepts qui donnent aux interrogatoires un tout autre point de vue.

¬ę¬†maitre, vous √™tes radieuse !¬†¬Ľ
Deux pens√©es contradictoires me travers√®rent l’esprit ; la premi√®re : foutaise ; la seconde, de surprise et de honte m√™l√©es : ah bon ? Malgr√© moi, la seconde l’emporta, et je me sentis rougir. ¬ę¬†Merci.

Encore une fois, c’est le personnage d’Andrea Cort qui porte l’histoire et qui accessoirement la raconte. Adam-Troy Castro a un talent certain pour tenir le suspense d’un r√©cit et scotcher le lecteur page apr√®s page. De r√©v√©lations en confidences, j’ai ador√© la dynamique entre Andrea et Les Porrinyard (franchement, je trouve le personnage d’Andrea encore plus int√©ressant quand elle interagit avec le duo). Personnellement, j’ai compl√®tement accroch√© √† ce tome 2, assez diff√©rent du premier dans sa structure. Je trouve rare de voir un personnage √©volu√© √† ce point en deux romans tout en gardant une personnalit√© forte et tranch√©e mais surtout ses convictions intactes. Pugnace et intelligente, elle m√®ne l’enqu√™te tambours battants et c’est excellent.

D√®s qu’un silence s’installa, je pris la parole.
¬ę¬†Quelqu’un dans cette pi√®ce est un assassin.¬†¬Ľ
Philip Bettelhine avait blêmi, mais il ne se laissa pas démonter, je dois lui reconnaitre au moins ça.
¬ę¬†A part vous, vous voulez dire ?¬†¬Ľ fait-il d’une voix roque.

Les √©ditions Albin Michel on encore une fois accompagn√© le roman d’une nouvelle : Un coup de poignard. Cette fois-ci, la nouvelle se situe apr√®s le roman et elle propose clairement un √©largissement de l’univers construit par Adam-Troy Castro que je trouve encore une fois bien trouv√© et tr√®s int√©ressante. Donner autant de charisme et d’√©paisseur √† ses personnages est une vraie prouesse, ce qui donne √† cette nouvelle un petit gout de prologue pour la suite des enqu√™tes de notre procureure extraordinaire.

Au final, sans grand suspense, ce tome 2 est √©galement un coup de cŇďur. J’adore le personnage d’Andrea Cort et l’univers impitoyable que nous pr√©sente l’auteur. Un polar spatial qui se lit tout seul : suspense, intrigue, c’est √† la fois d√©j√† vu et en m√™me temps compl√®tement innovant. Le style d’Adam-Troy Castro est accessible et donne √† son livre un aspect page-turner que je vous recommande tr√®s tr√®s fortement. Franchement cette s√©rie est une des meilleures que j’ai lu derni√®rement. Je la mets au m√™me niveau que Journal d’un Assasynth de Martha Wells c’est tout dire ūüėČ

16 r√©flexions sur “ūüíú La troisi√®me griffe de dieu d’Adam-Troy Castro”

  1. Merci pour ton retour qui m’a convaincu de lire la suite. Cependant, j’attendrai la version poche pour suivre les aventures d’Andr√©a Cort.
    J’avoue n’avoir pas √©t√© totalement conquis par le tome 1. J’ai pourtant fortement appr√©ci√© les nouvelles (et le personnage), mais moins le roman lui-m√™me.
    En effet, j’ai eu beaucoup de mal √† visualiser ce monde de cordes et de hamacs. Et l’intrigue ne m’a pas passionn√©e, du moins, pas autant que les romans d’Agatha Christie (les enqu√™tes d’Hercule Poirot). Je tenterai donc ce deuxi√®me tome afin de me laisser convaincre et de me faire un avis d√©finitif.

    1. Je comprends. Le monde cylindre √©tait particuli√®rement compliqu√© dans sa construction et dans son appr√©hension. Je peux te dire que dans la troisi√®me griffe de dieu il n’y a pas cette complexit√© de lieu.
      Un roman tr√®s efficace mais au final assez simple dans son intrigue plus qu’Emissaires des morts.
      Plus qu’√† croiser les doigts pour que le tome 3 soit √©galement traduit en VF ūüôā

  2. Ping : Les challenges livresques de l'été : Summer Star Wars et Summer Short Stories of SFFF - Chut Maman Lit !

  3. Ping¬†: C'est lundi, que lisez-vous ? √Čpisode 201 - Chut Maman Lit !

  4. Ping¬†: √Čmissaires des morts/La Troisi√®me griffe de dieu d’Adam-Troy Castro – Les Blablas de Tachan

  5. Ping : Summer Star Wars - Première escale : Arvala-7 - RSF Blog

  6. ¬ę¬†Je la mets au m√™me niveau que Journal d‚Äôun Assasynth de Martha Wells c‚Äôest tout dire¬†¬Ľ
    Moi qui suis convaincue √† 2000% par Andrea Cort, cette phrase me fait tr√©pigner d’impatience √† l’id√©e de sortie Journal d’un AssaSynth qui est ENFIN arriv√© dans ma PAL ^^

  7. Ping : Chroniques des livres éligibles au Prix Planète-SF 2022 : L à Z (par titre) - Planète-SF

  8. Ping¬†: Summer Star Wars ‚Äď Deuxi√®me escale : Sorgan - RSF Blog

  9. Ping : La Troisième Griffe de Dieu РAdam-Troy Castro РLes Lectures de Xapur

  10. Ping¬†: Summer Star Wars ‚Äď Troisi√®me escale : Nevarro - RSF Blog

  11. Ping : La troisième griffe de Dieu, Adam-Troy CASTRO РLe nocher des livres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :